LKW

 

 

Ces deux dernières semaines, Lee Kam Wing était à Hambourg: Très cool !

 

 

Notre Grand-Maître fait effectivement l’effort de venir tous les ans nous voir. Cette année, bien plus que l’année passée j’en ai bien profité.

Nous avons même fait cela en famille: J’ai participé à 3 cours, mon fils à 2 et ma femme à 1. Génial, même Madame s’y est mise 🙂

Il y en a eu effectivement pour tous les goûts:

– ma femme s’est décidé pour un cours de Qi-Gong

– mon fils a participé au cours de Qi-Gong et au cours pour enfants

– pour ma part, j’ai fait aussi le cours de Qi-Gong, une forme de sabre, une forme à mains nues.

 

Je ne détaille pas le cours pour enfants qui a eu principalement pour but de voir des techniques de mains (type Au lau tsai…) pour que les enfants voient ou revoient les bases et connaissent le Grand-Maître.

Qi-Gong:

Le cours de Qi-Gong était l’apprentissage de la forme des « 8 pièces de brocart » ou Ba Duan Jin. Le nom vient du fait que la forme est composée de 8 exercices à réaliser chacun 8 fois et que chaque exercice est un mouvement précieux pour la santé. Le côté précieux de cet enseignement est représenté ici par le nom de cette étoffe précieuse qu’est le Brocart.

Pour rappel la traduction du mot Qi-Gong (prononcer Tchi-gong) est littéralement: Travail de l’énergie.

Pour avoir une idée de la forme voici une petite vidéo

Qi-gong: les 8 pièces de Brocart

Ce que vous ne voyez pas ici, c’est la facon de respirer qui est bien évidemment très importante dans ce genre d’exercice. Différence majeure également à la fin de notre séance nous avons fait des mouvements nous permettant d’évacuer tous les mauvais éléments que le mouvement du Qi aurait pu permettre de débloquer.

Mon retour personnel: Après les 10 premières minutes, mes mains étaient extrêmement chaudes et je pouvais sentir une sorte d’énergie qui envahissait mon corps. Très présente dans les mains dans mon cas, il semble que les pratiquants de longue date peuvent ressentir cette énergie, la circulation du Qi dans tout leur corps.

Forme avec sabre:

Il s’agissait ici d’une forme classique de notre style « Darn do doy darn do » 單刀對單刀 qui est normalement enseignée aux ceintures noires 6è Niveau (!). C’est là l’avantage de ce genre de séminaire où on peut apprendre des formes que sinon nous ne verrions peut-être jamais 🙂

Voici la forme trouvée sur Youtube:

Darn do doy darn do

Première forme armée pour moi, j’ai trouvé cela super sympa. En plus les mouvements de sabre sont très agréables à effectuer avec ces enchaînements de coups droits et aussi courbes, c’était vraiment bien.

Par contre comme c’est une forme à effectuer à deux, il est évidemment capital de bien s’entendre avec son partenaire. Là, j’ai eu moins de chance…En effet je suis arrivé un peu tard et le partenaire avec qui je pensais être était déjà en discussion avec un autre membre de l’école…Bref je me suis un peu sacrifié -ma bonté me perdra- et j’ai accepté d’être avec un enfant de 11 ans. Très gentil au demeurant mais par contre pas avec la faculté de concentration que j’aurais souhaité. En effet après 2 heures de cours, il était plus dans un état d’esprit « je suis un chevalier Jedi » que « je suis un élève appliqué ».

Bon bref, je m’entrainerai à nouveau avec un adulte pour réviser cette forme…

Mon retour personnel: Faire une forme avec armes avec notre SiGung et notre Sifu était une super expérience mais pour une forme à deux, il faut prévoir son partenaire à l’avance.

…et enfin…

La forme à mains nues:

Il s’agissait de Yan Zi Chuen Lam (Kuen) 燕子穿林拳… en francais dans le texte la boxe de l’hirondelle qui traverse la forêt. Poétique, non ?

Assez Challenging quand même pour mon niveau, on parle ici d’une forme qu’on enseigne dans notre style aux ceintures noires 7ème niveau. Malgré toutes mes recherches sur Internet et Dieu sait si je me suis donné du mal, je n’ai pas trouvé de vidéo qui se rapproche un tant soit peu de notre forme. J’ai essayé en francais, en allemand, en anglais, en chinois (jyutping et caractères traditionnels), rien n’y a fait. J’ai trouvé 2 vidéos avec le même titre mais qui n’ont que très peu de choses à voir avec ce que j’ai appris. Cela veut dire qu’il faudrait sûrement que je me filme. Pour cela, il va d’abord falloir que je maîtrise la forme.

En effet, ingurgiter en 2 heures, les quelques 60 mouvements de la forme n’est pas chose aisée. Il m’en reste à vrai dire les 2 tiers. Comme vous répétez la forme depuis le début un grand nombre de fois, les premières longueurs sont bien ancrées dans l’esprit et le corps (mémoire musculaire), les dernières par contre beaucoup plus fraîches dans l’esprit et moins répétées s’envolent quelques heures après le cours. ==> La solution, demander à mon Sifu ou l’un des élèves plus gradés de me remontrer les 2 dernières longueurs dès que l’occasion se présentera.  J’ai bien essayé en rentrant à la maison de dessiner les différents mouvements de la forme tant qu’ils étaient présents dans ma mémoire mais rien n’y a fait: au début de la cinquième longueur, le premier mouvement pour se retourner OK et après le trou noir !

En tout cas la forme était relativement simple techniquement, pas trop de sauts ou d’acrobaties que je n’aurais pas pu réaliser, ce qui en fait, je suppose, une forme assez traditionnelle. L’accent est mis sur une technique de block en hauteur d’une main et de poussée main ouverte en position quasi accroupie (en anglais  Upward block thrusting palm – Kwa mien jeung). Cette technique est présente à chaque fin de longueur. Si cette technique vous intéresse je vous conseille la vidéo suivante qui décompose bien le mouvement:

Upward block thrusting palm

Mon retour personnel: Très bonne forme pas trop difficiles qui peut aux dires de notre Sifu nous servir pour des compétitions. Pour ce qui est de la mémoire, je pense que le fait de retranscrire la forme en  rentrant à la maison est une bonne manière de se rappeler de la forme mais par contre je dois gagner encore en expérience avant d’être capable de me rappeler d’une forme entière après deux heures de cours. Mais pas de soucis, quand je vois les élèves plus gradés, cela semble être quelque chose qui s’acquière. D’ailleurs il m’en reste beaucoup plus que l’année dernière dans un contexte similaire.

Bonne semaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *